AABRA _ ATELIER ARTISTIQUE DU BITUME RECHERCHE APPLICATION
L'AABRA 
  • Texte Fondateur de l'AABRA 
  • AABRA, qui sommes-nous ? 
  • Michel Petrier 

  • Recherche et Application 
  • Cavalox 
  • Système Aspha-Alpha 
  • Système Brise-Vagues 
  • Urnes Funéraires en bitume 

  • Oeuvres Artistiques 
  • Autoportrait à la coquille 
  • Pétro Joconde 
  • Bitume Eternel 
  • Amalgame de bitume 
  • Mégalithes Bitumineux 

  • Célébrités et Bitume 
  • Eirini d'Eyrinys et le Bitume 
  • Salvador Dali et le Bitume 
  • Yves Klein et le Bitume 

  • Le Musée du Bitume 
  • Texte fondateur 
  • Happening 
  • Vidéos du Musée du Bitume 
  • Photos du Musée du Bitume 
  • Collection privée du Musée 
  • Musique 
  • Expérience Goutte de poix 
  • Applications techniques du bitume 

  • Vidéos 
  • Emissions TV 
  • Court Métrage 

  • Partenaires 
  • Liens partenaires 





  •   Bitume Eternel



      Michel PETRIER : Exposition 2017

     

    BITUME ETERNEL


    C’est à partir de 1983 que j’ai intégré la matière bitume comme médium dans mon parcours artistique. A cette époque je recherchais un matériau réellement contemporain. Mon regard s’attacha au bitume. Tout d’abord en raison de ses aspects premiers et naturels. Il était une sorte de matière molle épaisse intensément noire et lumineuse... Une sorte d’eau onctueuse hautement agglutinante.

     

    La contemporanéité du bitume s’imposa en constatant son emprise dans l’environnement urbain et ses applications routières. Du bitume découle également une multitude de produits de synthèse, artefacts bien utiles dans le quotidien. Il est la matière, aussi bien en tonnage qu’en volume, la plus échangée à travers le monde et son commerce engendre la plus grande économie. Depuis bientôt un siècle sa proximité avec l’environnement humain ne cesse de croître.

     

    Le bitume est La Matière Première, notre époque en porte le sceau.

     

    J’ai regardé la route et j’ai sculpté sa couverture. Pour ce faire, j’ai installé mon atelier, lieu de maternité de mes premières œuvres sculptées, en plein air et à une dizaine de mètres de la centrale à bitume de l’entreprise Gerland Route. A grands coups de pilon je compactais alors la masse noire et fumante du béton bitumineux.

     

    En travaillant de cette façon, parallèlement j’entrepris des lectures bituminesques : revues techniques, récits de voyage, répertoire symbolique, Ancien Testament... Cette littérature éclaira sous un jour nouveau la matière des temps modernes. Familière de nos jours elle tenait également dans l’antiquité une place importante et semble-t-il privilégiée chez les peuples du Proche Orient.

     

    Sous son aspect fluide et énergique le bitume est le Feu Éternel qui manifeste le Divin... "Il flambe depuis le Déluge et ne s’éteindra qu’à la fin du monde" (Les fidèles de la presqu’île d’Apchéron, Bakou)

     

     

    Sur les terres de l’Ancienne Perse, se sont développées de nombreuses applications du bitume natif notamment celles réservées aux bâtiments, aux chemins processionnels, aux canalisations...

     

    Un artisanat de façonnage de mastic de bitume s’est aussi développé. Le bitume a été sculpté, modelé pour réaliser des objets variés, utilisés dans le quotidien ou bien réservés aux cultes. Dans les sculptures, dans la décoration, pour l’élaboration de parures, le bitume finement ouvragé côtoie parfois le lapis-lazuli, l’obsidienne, la nacre, l’argent et l’or...

     

    Dans mon œuvre, dorénavant deux âges se retrouvaient après trois millénaires de séparation et, à l’évidence, je calquais un savoir-faire ancestral.

     

    Au regard du matériau de recouvrement de nos routes, j’ai remonté le temps jusque dans les contrées du Berceau des Civilisations, où les premières cités urbaines furent construites, et j’ai renoué avec les racines d’un patrimoine artisanal issu de techniques oubliées.

     

    Culturellement inhérente aux peuples des âges lointains, la matière bitume réapparaît intensément dans notre environnement contemporain familier.

     

    A dessein, BITUME ETERNEL affirme cet aspect.

     

    A son origine, le terme Akkadien "asphaltu" qui désigne le bitume fut adopté par les Grecs sous la forme de l’adjectif "aspales" voulant dire durable... par extension ETERNEL.

     

    Sur le BITUME ETERNEL je suis comme dans l’air, je navigue sur ses flots noirs originels...

     

    M.P. 02/2017

     

     



    Bitume Eternel sur AABRA © 23/09/2017 - Site du réseau Site Artisan réalisé par Easysite Pro