AABRA _ ATELIER ARTISTIQUE DU BITUME RECHERCHE APPLICATION
L'AABRA 
  • Texte Fondateur de l'AABRA 
  • AABRA, qui sommes-nous ? 
  • Michel Petrier 

  • Recherche et Application 
  • Cavalox 
  • Système Aspha-Alpha 
  • Système Brise-Vagues 
  • Urnes Funéraires en bitume 

  • Oeuvres Artistiques 
  • Autoportrait à la coquille 
  • Pétro Joconde 
  • Bitume Eternel 
  • Amalgame de bitume 
  • Mégalithes Bitumineux 

  • Célébrités et Bitume 
  • Eirini d'Eyrinys et le Bitume 
  • Salvador Dali et le Bitume 
  • Yves Klein et le Bitume 

  • Le Musée du Bitume 
  • Texte fondateur 
  • Happening 
  • Vidéos du Musée du Bitume 
  • Photos du Musée du Bitume 
  • Collection privée du Musée 
  • Musique 
  • Expérience Goutte de poix 
  • Applications techniques du bitume 

  • Vidéos 
  • Emissions TV 
  • Court Métrage 

  • Partenaires 
  • Liens partenaires 





  •   Applications techniques du bitume

    APPLICATION DE L'ASPHALTE COULE POUR ETANCHER UN PONT


    L'asphalte est un matériau connu depuis l'antiquité. Le mot asphalte puise son origine dans le terme akkadien "asphaltu" qui fut adopté chez les grecs sous la forme de l'adjectif "aspales" qui signifie "durable", "éternel". (cf. la symbolique du bitume biblique).


    En France, dès la fin du XVIIIème siècle les gisements d'asphalte furent exploités pour l'étanchéité des fortifications et le graissage des essieux... Au début des années 1820 l'asphalte est utilisé comme revêtement pour les trottoirs de Paris et de Londres. Cet usage s'est répandu à travers les continents avec le développement de l'automobile. (cf. La symbolique du bitume biblique).


    L'asphalte coulé est fabriqué dans des centrales d'asphalte où ses composants, poudre d'asphalte, bitume, filler calcaire et sable sont mélangés dans un pétrin fixe. Puis il est transporté sur le chantier dans des pétrins mobiles installés sur des camions qui maintiennent sa température entre 180 et 220 degrés. Il est transporté du camion jusqu'au poste de travail de l'asphalteur dans des seaux en bois prévus à cet effet, puis étalé manuellement à l'aide d'une palette, également, en bois en une épaisseur de deux à trois centimètre.


    Une fois refroidi le revêtement est lisse au toucher et dur, totalement hermétique à l'eau et à l'air.


    Actuellement l'asphalte est utilisé pour l'étanchéité des ponts et des toits à terrasses. Egalement pour le confort des piétons: trottoirs, places, et espaces mixtes (piétons automobiles)...

     



      Texte d'introduction du reportage photographique

     

    Fascination hypnotique de l'asphalte coulé

     

    Je rentre dans une autre dimension 

    en me rapprochant du lieu de l'asphaltage.

    Des hommes étirent un film de matière noire,

    chaude et fumante, avec des seaux et une raclette en bois.

    Ils canalisent l'eau sombre épaisse et brillante

    avant qu'elle ne se fige en se refroidissant.

    Je suis face au fossile d'un savoir-faire de l'application primitive de l'asphalte.

    Je suis au XXi ème siècle, c'est l'époque du tout mécanique et numérique,

    et l'asphalte reste manuellement encore appliqué.

     



























    Reportage réalisé le 4 octobre 2013 à Chambéry-le-Haut, sur le nouveau pont traversant l'avenue Pierre Mendes-France.

     

    Ces photographies sont disponibles à l'achat. Pour tout renseignement supplémentaire merci d'appeler le 04 79 72 41 46 ou de cliquer ici pour nous contacter par email.

     

    © 2013 Michel Pétrier


    Applications techniques du bitume sur AABRA © 25/07/2017 - Site du réseau Site Artisan réalisé par Easysite Pro